CHATEAU BOYD-CANTENAC 2013

On lit déjà, sous la plume de quelques "experts" un peu étonnants, que 2013 ne sera pas bon (http://www.20minutes.fr/societe/1208401-20130808-vignobles-endommages-millesime-2013-bon)  Que pouvons-nous en dire aujourd'hui ?
La grêle, aussi dramatique qu'elle a été, n'a pas sérieusement affecté, à Bordeaux, les terroirs qui produisent les vins qui servent très généralement de référence au consensus du jugement des millésimes, à savoir les Crus Classés et les Pomerol. Cela dit
-  le printemps froid a fait que 2013 sera tardif ;
-  les circonstances météorologiques de la floraison ont causé une forte coulure des merlots ;
-  en juillet 18 journées consécutives ont été enregistrées avec des températures maximales supérieures à 30°C, ce qui est exceptionnel. L'insolation mensuelle est de 317 heures, ce qui représente un surplus de 62 heures par rapport à la moyenne trentenaire (255 heures), soit environ 25 % d'insolation supplémentaire. Le mois a été très beau, avec à Margaux des températures supérieures de 2 °C aux moyennes trentenaires et une pluviométrie normale (50 mm), concentrée sur la dernière semaine ;
-  le temps de la première quinzaine d'août a été excellent, avec un ensoleillement maximal et des nuits fraîches, et la météo nous promet ce temps jusqu'à la fin du mois.
On peut en tirer plusieurs conséquences probables :
- excellence des vins blancs secs, si septembre veut bien rester favorable.
- pour les rouges, la coulure des merlots diminuera fortement les volumes produits à Bordeaux, plus que la grêle. Elle augmentera, dans les vins mis en marché, les proportions de cabernet franc et de cabernet sauvignon. Comme ce cépage est le plus tardif, la qualité du millésime sera très dépendante des conditions de la période de maturation, septembre et octobre. On pense ici à une similitude avec 1984, où le merlot avait très peu produit. Plus encore que les autres années, la maturité des cabernets sera donc essentielle, mais si l'automne est beau, de très grands vins sont à portée de main, sur les bons terroirs, après de superbes mois de juillet et août. Ailleurs, le cabernet a toutes chances de montrer des caractères de poivron vert et de feuille de tomate ;
- les pluies de la fin juillet auront parfois été dévastatrices en favorisant le mildiou, à une saison où les viticulteurs sont tentés de baisser un peu leur garde vis-à-vis de ce parasite : si elles causent un avancement de la tombée des feuilles, elles pénalisent déjà directement la maturité que pourront atteindre les raisins.
N'hésitez pas à revenir vers nous pour d'éventuelles précisions.
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Chateau Boyd-Cantenac