Le millésime 2015

CHATEAU BOYD-CANTENAC 2015

Les conditions climatiques du millésime

 

Après un hiver relativement doux et pluvieux (janvier et février plus chauds et plus pluvieux que les moyennes), le débourrement des merlots est intervenu les 19-20 mars. Avril fut de 1°C plus chaud que la moyenne, le début du mois de mai aussi (+ 2°C). Ce printemps plutôt chaud activa le début du cycle végétatif. La fleur s'est passée à partir du 24 mai, après une décade plutôt fraîche, mais sèche, dominée par le vent du Nord. Elle a connu des conditions excellentes, avec des températures de plus de 30°C les 4 et 5 juin. Nous avions alors prévu des vendanges probables autour du 25/09.

 

La fraîcheur est revenue dès le 6 juin. Juillet fut chaud et sec, avec un début de mois caniculaire, et plusieurs jours à plus de 30°C, et même 35 °C. Nous notions, le 27/07, que le millésime était sur une excellente trajectoire, avec seulement 124 mm de pluie depuis le 01/04. Dans ces conditions la vigne cessa précocement de croître..

Le début août vit une quinzaine de mm de pluie, bienfaisante après des mois d'avril, mai, juin et juillet très secs. Août fut globalement plutôt pluvieux, mais Margaux ne reçut que 63 mm (moyenne trentenaire : 58 mm), avec une dernière décade chaude (2°C > moyenne). La première décade de septembre, sèche, apporta aussi de la fraîcheur, avant le week-end pluvieux des 12-13 septembre.

L'ensoleillement de juillet et août fut sensiblement supérieur à celui des mêmes mois de 2014, mais inférieur pour septembre et octobre.

Cela favorisa une lente maturation des raisins, qui restaient parfaitement sains.

Octobre fut sec, de telle sorte que le début des vendanges a pu être retardé au 28/09. Elles se sont déroulées en pointillé, comme souvent pour nous, et sans pluie, jusqu'au 20 octobre.

 

Avec une excellente maturité, les conditions de l'année amenèrent des teneurs en alcool élevées, surtout pour les merlots. Les assemblages, où le cabernet domine toujours, ont finalement des teneurs en alcool normales, à peine fortes, autour de 13,5 %.

 

Les vins, en mars 2016

 

Les Merlots étaient d'emblée très ronds, tout en début de bouche avec un joli fruit, mûr, une bonne concentration mais un peu simples, comme souvent sur nos sols de graves. Les Petits Verdots étaient massifs, tandis que les Cabernets, aux arômes intenses et fins, avec une bonne acidité, montraient une belle finesse, de l'attaque à la finale, avec parfois une légère amertume. Les Cabernets Francs étaient, comme souvent, séduisants, complexes, amples, aromatiques, intenses, élégants, superbement équilibrés.

 

Les assemblages montrent finalement une très belle couleur. Ils sont très équilibrés, aux tanins fins et aimables, gourmands, avec un fruit très frais. Bien que tous les vins de goutte soient en barriques neuves depuis au moins quatre mois, le bois reste discret.

 

L' assemblage :

 

Cabernetsauvignon : 81%

Merlot : 11%

Petit verdot : 6%

Cabernet franc : 2%

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Chateau Boyd-Cantenac